Le "Cœur de Béarn", terre de valeurs et de traditions, se découvre au fil des villages de campagne bâtis de pierres et de galets du gave. Ici, le vignoble du Jurançon et les coteaux béarnais offrent des vues uniques sur les pics élancés des Pyrénées.

« Le petit Paris », c’est le surnom que donnait Henri IV à MONEIN. Un village plein d’histoire qui connut un véritable essor économique au XVIème siècle avec plus de 5000 habitants. Au centre du village la grande place et sa halle, datant du XVIème siècle, témoignent de ce glorieux passé et connu de nombreuses foires incontournables à l’époque.
 Monein possède, la plus grande église gothique du Béarn qui abrite une charpente aux dimensions exceptionnelles. Autour du village, face aux Pyrénées, le vignoble du Jurançon étend ses rangs de vignes sur les sommets des coteaux. Au détour d’un chemin vous tomberez forcément sur une de ces grandes bâtisses béarnaises faites de galets et couvertes d’ardoises qui caractérisent si bien l’habitat traditionnel béarnais.

L’Eglise Saint Girons

L’église St Girons, de style gothique méridional, impose ses dimensions hors norme et domine fièrement le village avec son clocher haut de 40m. Construite au XVIème siècle et symbole de la puissance du village de Monein à cette époque, elle abrite une charpente unique en France avec sa forme de double coque de navire renversé. Un chantier titanesque qui dura 70 ans et nécessita plus de 1000 arbres. Un monument incontournable mis en valeur par un son et lumière que l’office de tourisme vous propose de visiter toute l’année.

ORTHEZ, recèle encore bien des secrets d’histoire !
En déambulant dans le vieux bourg, vous y découvrez des trésors d’architecture encore préservés : la rue Moncade, plus ancienne rue de la ville qui relie le Château Moncade au Pont Vieux, toujours empruntée par les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle ; l’Hôtel de la Lune (15e s) situé au 14 rue de l’Horloge, est l’actuelle halte jacquaire ; le Pont Vieux qui se dresse fièrement sur le gave ; l’église Saint Pierre, de style gothique, aux imposantes et majestueuses proportions.

Le Château Moncade

Ce château du 13è et 14è s fut le lieu de résidence de privilégié de Gaston Fébus, Vicomte du Béarn et Comte de Foix.

Au sommet du donjon de 33 m de haut, après avoir grimpé les 141 marches pour accéder à la terrasse, Orthez se dévoile et offre un point de vue exceptionnel sur la vieille ville et sur la chaîne des Pyrénées. Toute une histoire se révèle !!!

À l’intérieur du château, visite du donjon avec reconstitution du château au Moyen-Âge sous forme de son et lumière, présentation du livre de chasse de Gaston Fébus, collection des poids de la ville, les florins de Fébus, expositions…

Le Musée Jeanne d’Albret

Située dans la Maison Jeanne d’Albret du 15è s le Musée Jeanne d’Albret, histoire du protestantisme en Béarn, évoque quatre siècles d’histoire en Béarn, des origines de la Réforme (16è s) au début du XXè siècle. Suivez le parcours des huguenots au rythme des évènements béarnais et français en compagnie de Jeanne d’Albret et de ses célèbres enfants : Catherine de Bourbon et Henri IV, mais aussi de la famille Reclus, de Félix Pécaut et bien d’autres personnages qui ont sculpté l’histoire du Béarn et d’Orthez.

Lors de votre halte à la Maison Jeanne d’Albret, un coup d’œil sur la façade de la maison et ses fenêtres à meneaux, s’impose ainsi qu’un détour par le jardin à la française.

Cœur de Béarn, de villages en villages

Lacommande, une étape sur la voie d’Arles


Pour aller à Lacommande il faut traverser le vignoble du Jurançon et s’engouffrer dans la forêt. Au centre du village, une Commanderie fondée par Gaston IV au XIIème siècle pour accueillir les pèlerins cheminant sur la voie d’Arles. Aujourd’hui l’église St Blaise ornée de remarquables sculptures romanes, et l’ancien hôpital sont classés Monuments Historiques. A l’extérieur, l’ancien cimetière et ses stèles discoïdales du XVIIème siècle éveilleront votre curiosité, leur origine n’étant pas élucidée. Visiter Lacommande c’est aussi s’arrêter la Maison des Vins et du terroir du jurançon, le fief des vignerons indépendants qui se trouve juste en face de l’église.

Lucq de Béarn, un village typiquement béarnais

Installé au creux des vallées, se balader à Lucq de Béarn c’est avant tout une découverte de l’habitat traditionnel béarnais. Dans ce village typique les maisons faites de galets du gave s’organisent autour d’étroites ruelles. Non loin de la place centrale et de sa fontaine, l’église abbatiale St Vincent témoigne de la vie médiévale du village avec des chapiteaux, une absidiole datant du XIIème siècle et un clocher porche du XVIème siècle. Cette église abrite un objet unique : un sarcophage de marbre blanc du IVème siècle qui sert d’autel.

Arthez de Béarn et ses trois chapelles

C’est en grimpant sur les crêtes que vous arriverez à Arthez de Béarn, haut lieu de passage des pèlerins sur la voie du Puy vers St Jacques de Compostelle. C’est en 1180 que les chevaliers de l’ordre de Malte y fondèrent une commanderie qui sera dévastée au XVIème siècle. Mais aujourd’hui trois chapelles se découvrent au détour d’un chemin, à travers la campagne : N’Haux, Cagnes et Caubin. Sans nul doute la Chapelle de Caubin est le plus bel édifice à découvrir avec, dans sa nef, un enfeu gothique abritant un gisant du XIVème siècle.

Bellocq

Bellocq, beau lieu en béarnais, se situe dans un des méandres du gave de Pau. C’est surtout un village doté d’un patrimoine important hérité du 13è s et de Gaston VII de Moncade. Ce dernier, alors vicomte de Béarn, lui donne le statut de bastide, et fait construire la forteresse reconnaissable à ses multiples tours.

À voir : la forteresse dotée de 7 tours, le portail de l’Eglise Notre Dame 13è s avec des voussures historiées, les maisons traditionnelles

Bonnut

Situé à la limite de la Chalosse, son nom issu du latin bonda traduit sa position de bourg frontalier des Landes. Les traces de fortifications, le château aujourd’hui disparu et l’existence de l’abbaye laïque témoignent du riche passé historique et de la double culture de la commune.
À voir : l’église Saint Marie de Castagnède et sa chapelle du 11è s, les constructions en alios, grès ferrugineux, qui donne une couleur rouge-orange caractéristique, les fermes traditionnelles mélange des styles chalossais et béarnais.

Sault de Navailles

Ce village s’est développé sur le modèle d’un castelnau, c’est-à-dire autour d’un château. Aujourd’hui les vestiges de la tour du 11è s domine le bourg que se sont disputé les anglais, français et béarnais au 13è s. Une position frontalière qui marque l’identité de Sault-de-Navailles jusqu’au 20è s puisque c’est là que passe la ligne de démarcation lors de la seconde guerre mondiale.

À voir : les vestiges du château médiéval et son point de vue.

Les vignobles du Jurançon
Des rangs de vignes à fleur de coteaux avec en toile de fond les Pyrénées… C’est le tableau que vous découvrez en sillonnant le vignoble du Jurançon. Ici, pas de grandes étendues ni de grands châteaux mais des petites parcelles nichées entre deux forêts offrant des vues uniques sur les montagnes et des bâtisses typiquement béarnaises. Les vins de Jurançon sont des vins d’assemblages qui proviennent de plusieurs cépages locaux ou autochtones, le petit manseng produisant les grands moelleux de garde et le gros manseng les secs et moelleux à consommer jeunes. Des vins blancs secs ou moelleux dont la robe liquoreuse forge l’identité du vignoble du Jurançon. Quand au vigneron, c’est un artisan de la terre, fort et rassurant qui vous parlera avec amour de ses vins. Ils vous accueillent tous, chez eux, dans leur domaine et partagent avec vous leur passion. Autrefois appelé « Vin de Monein », le vignoble du Jurançon s’étend en grande partie sur la commune de Monein et c’est à Lacommande que vous visiterez la Maison des Vins et du Terroir du jurançon.

Vous l’aurez compris, le « Cœur de Béarn se traverse à pied ou à vélo au fil des chemins pour découvrir des trésors cachés.

Situé entre Côte Basque et Pyrénées, le Cœur de Béarn est propice aux ACTIVITÉS en plein air. 
Cette destination à taille humaine est idéale pour les amateurs de randonnées douces et pour les familles cherchant le repos en s’amusant : se baigner dans l’eau douce d’un lac entouré de sable fin, naviguer en canoë sur le gave, pique-niquer face aux Pyrénées, caresser les animaux de la ferme, grimper aux arbres…


L'Office de Tourisme Cœur de Béarn vous accueille à Orthez et à Monein :
- 1 rue des Jacobins – 64300 ORTHEZ
- 58 Rue du Commerce – 64360 MONEIN

Informations pratiques

Situation : À la campagne

Localisation : - 1 rue des Jacobins
64300 ORTHEZ
- 58 Rue du Commerce
64360 MONEIN

Adresse

- 1 rue des Jacobins
64300 ORTHEZ
- 58 Rue du Commerce
64360 MONEIN

Coordonnées GPS

43° 19'19.83"N, 0° 34'47.31"W

Itinéraire vers ce lieu

Nous vous suggérons...