• Accueil
    • Tourisme
      • Découvrir
        • Visite du Béarn
          • Pau et ses alentours, Vignobles de Jurançon et Madiran

Pau et ses alentours, Vignoble de Jurançon, Vignoble de Madiran

Pau  est la capitale du Béarn, avec près de 200 000 habitants dans l’agglomération. Elle bénéficie d'un doux climat au pied des Pyrénées, ce qui n'enlève rien à son charme ! Idéalement située à mi chemin entre mer et montagne, la ville a toujours inspiré peintres et poètes, il faut dire que la chaîne Pyrénéenne en toile de fond permanente, notamment lorsque vous déambulez sur le boulevard des Pyrénées, y contribue amplement.

Carte de Pau et ses alentours, vignoble de Jurançon et de Madiran

Après Lescar, Morlaàs puis Orthez, Pau est devenue capitale du Béarn sous l'impulsion de Gaston Fébus et surtout lorsque Jean d'Albert et Catherine de Navarre, y ont construit le fameux Château de Pau. C'est à la Révolution et suite à la création du département des Basses Pyrénées (qui deviendront plus tard les Pyrénées Atlantiques) que Pau commence à retrouver un peu de dynamisme. Jouissant d'un doux climat bénéfique pour la santé, la ville va connaître au 19ème siècle un afflux de population Anglophone, qui vont en faire une ville cossue en construisant villas et autres belles maisons bourgeoises, et même un golf, le plus vieux de France d'ailleurs ! Pau connaîtra un nouvel essor après la deuxième guerre mondiale, étroitement corrélé avec la découverte du gisement de gaz naturel de Lacq à quelques kilomètres à l'ouest. 
La ville d'aujourd'hui est attractive et dynamique, Université, École de Commerce, Zone de hautes technologies, Palais des Sports et Zénith, équipes sportives de premier plan en Basket et Rugby... On trouve tout ce qu'il faut à Pau et la ville s'enorgueillit de posséder le plus d'espaces verts par habitant, en Europe.

Pour connaître la ville sur le bout des doigts, lisez notre article sur Pau et préparez votre balade ou votre séjour.


La Cathédrale de Pau
Rue commerçante et cathédrale de Pau

Le Château de Pau

Après que Gaston Fébus eut édifié un donjon de briques au XIVème siècle, c'est Henri II d'Albret et Marguerite d'Angoulême qui ont donné au Château de Pau son style Renaissance. Jeanne d'Albert, leur fille, a assis l'influence et l'autonomie de Pau et a donné naissance en ces lieux à son fils Henri III de Navarre, baptisé au Jurançon ! Il deviendra plus tard Henri IV de France, et restera à jamais une figure emblématique de Pau et du Béarn. Nous vous invitons à visiter le Château, sa salle des cent couverts, son salon de famille et son grand salon, la salle des souverains, l'appartement de l'Impératrice Eugénie, la chambre natale d'Henri IV, et les magnifiques jardins renaissance au pied des remparts.

Le Château de Pau
Les Jardins du Château de pau
Le Château de Pau et ses Jardins - Photos @ Lesley Williamson
contenu sponsorisé

Autour de Pau : Lescar et Morlaàs

Lescar et Morlaàs, toutes deux anciennes capitales du Béarn méritent un détour, d'autant qu'elles sont presque aujourd'hui des faubourgs de la capitale régionale. Lescar, premier évêché de la région possède une très jolie vieille ville.
Morlaàs, où l'on battait une monnaie locale au XIIIème siècle : le Centulle, possède une magnifique église Sainte Foy, qui fait d'ailleurs partie d'un circuit que nous vous invitons à découvrir recensant les églises remarquables de la région.
Au nord de Pau, vous découvrirez en vous dirigeant vers les Coteaux de Gascogne, un Béarn vallonné, fait de doux coteaux verdoyants au confins de la Chalosse et du Tursan tous proches.

Eglise Sainte Foy
Église Sainte-Foy de Morlaàs 

Morlanne et son Château

Le château de Morlanne, sentinelle du Béarn située aux confins des Landes et des Pyrénées-Atlantiques, fait partie du réseau de fortification implanté par Gaston III de Foix-Béarn (dit "Gaston Fébus") pour protéger ses territoires des conflits de la Guerre de Cent Ans. Érigé en 1373 pour son demi-frère Arnaud Guilhem de Béarn, le Château de Morlanne est l'un des plus beaux exemples de construction fébusienne à l'architecture atypique mêlant la pierre et la brique. Au fil des siècles, la forteresse connait plusieurs propriétaires ainsi que de nombreux remaniements avant d'être restaurée dans les années 1970 par Hélène et Raymond Ritter. Le couple légua au Département des Pyrénées-Atlantiques une importante collection de meubles, peintures et objets d'art, visible dans plusieurs salles d'exposition. Le parc du château est accessible au public toute l'année, permettant à chacun de découvrir ou redécouvrir le paysage béarnais au fil des saisons. Le site est protégé au titre des Monuments Historiques. Le donjon et la courtine sont accessibles. Toutes les informations ici.

Lisez notre article sur la visite du Château de Morlanne, préparez votre découverte




Le Château de Morlanne
contenu sponsorisé

Le Vignoble du Jurançon et Gan

De douces collines au Sud-Ouest de Pau avec au détour d'une route, le Vignoble du Jurançon sur fond de panorama grandiose sur la chaîne Pyrénéenne, le décor est planté ! La particularité de ces 1300ha de vignes tient tout d'abord à leur hauteur pour éviter le gel, elles produisent de magnifiques vins blanc secs et mœlleux voire liquoreux pour les plus vieux crus dont la robe couleur Or rappelle le vin de Monbazillac ou le Sauternes. Flânerez sur le circuit des coteaux de Jurançon, agréable route sur les hauteurs, où vous trouverez les producteurs indépendants et pourrez déguster les fameux vins de Jurançon, blancs secs, mœlleux qui enchanteront vos papilles.

Dans la ville de Gan, se trouve La cave Coopérative de Gan, qui se visite gratuitement et toute l'année. Un endroit incontournable pour déguster les vins de la région, comprendre les étapes de leur culture, le choix des cépages, la récolte et la vinification.




La Cave Coopérative de Gan - Photos @ Lesley Williamson

Le vic-Bilh, Le Vignoble de Madiran et le Pacherenc du Vic-Bilh

Et dire que ces vins étaient autrefois servis pour la messe... Que de chemin parcouru depuis, avec l'obtention en 1948 de l'AOC Madiran. le vignoble de Madiran a la particularité de s'étendre sur trois départements, les Pyrénées Atlantiques, le Gers et les Hautes Pyrénées, seulement un peu plus de 40% du vignoble se trouve en Béarn. C'est un vignoble produisant pour l'essentiel du Rouge, très tannique, c'est un vin charpenté, puissant et aromatique, idéal sur viandes rouges et gibiers. Les viticulteurs d'aujourd'hui en ont fait un vin assez tendance et beaucoup moins confidentiel qu'autrefois. 

La partie de la récolte de Blancs produit le Pacherenc, sec ou mœlleux. Ce vin blanc d'appellation d'origine contrôlée, s'accorde parfaitement aux saveurs des produits régionaux tels que les fromages des Pyrénées, le foie gras ou encore des desserts. Ces vins, aux saveurs uniques, feront voyager vos sens et réveilleront vos palets. 

Le Vic-Bilh est un territoire très attachant, à découvrir à l'occasion d'un séjour nature et patrimoine. Au printemps et en été, il est charmant et couvert de vignes qui bourgeonnent et s'épanouissent sur de langoureux valons... Garlin, Lembeye, Conchez-de-Béarn, Moncaup, beaucoup de jolis villages et de parcours thématiques à découvrir, pour les amoureux de la randonnée champêtre. Le château de Marascaàs, Le Musée des vieux outils, Le Moulin de Bellegarde, le château de Hiton, il y a des petits sites locaux à visiter, pour les amateurs de patrimoine. C'est aussi une région où l'on peut faire du VTT, il y a des sentiers balisés, qui traversent des paysages somptueux et si le dénivelé vous fait peur, louez un vélo électrique !

Le Château de Marascaàs et ses jardins
Paysages du Vic Bilh
Les paysages du Vic-Bilh
C'est l'occasion de faire des visites dans les chais et les vignobles

Le musée Gallo-Romain de Claracq-lalonquette

Depuis plusieurs années, l'ensemble des vestiges de la villa gallo-romaine de Lalonquette sont exposés et valorisés au Musée gallo-romain de Claracq, commune voisine de Lalonquette. Abrité au sein d'un corps de ferme rénové, l'exposition permanente retrace l'histoire de cet établissement rural antique qui a vu le jour et s'est développé du Ier au Vème siècle de notre ère, en réservant une place de choix aux magnifiques mosaïques. Le visiteur, en déambulant dans les allées du musée, découvre ainsi la vie aristocratique des anciens propriétaires des lieux, illustrée par l'architecture, les décors et les collections du palais campagnard du IVème siècle. Plus d'informations ici.

Photo CC Luys en Béarn
contenu sponsorisé