Découverte de Navarrenx, joyau architectural béarnais

Des hauts sommets panoramiques caressant l’Espagne, des paysages verdoyants, une identité forte, une gastronomie généreuse et savoureuse : voilà ce que vous réserve le Béarn ! Mais le charme de cette province des Pyrénées-Atlantiques se mesure aussi à l’audace de ses vieilles pierres. A la lisière du Béarn et du Pays-Basque, au cœur du Béarn des Gaves, le village de Navarrenx est la première cité bastionnée de France, un siècle avant l’apparition des célèbres fortifications militaires de Vauban. Les remparts intacts de Navarrenx, hauts de 10m, et ses constructions militaires témoignent aujourd’hui de son riche passé historique. Classée parmi les « Plus Beaux Villages de France », cette bastide du XIIème siècle vaut bien le détour pour un voyage initiatique au cœur de l’histoire. Sur place, difficile de ne pas succomber à son charme et sa sérénité !

Le village surplombe le gave d’Oloron.


Navarrenx, cité de caractère et village d’accueil des pèlerins

Navarrenx, un nom qui nous fait déjà voyager ! Ce village tient son nom de sa position stratégique sur un passage donnant accès à la Navarre, ce royaume médiéval fondé en 824 par les Vascons et qui s'étire de part et d'autre de la chaîne pyrénéenne. Jadis prospère grâce à sa situation géographique à mi-chemin entre le Puy en Velay et Saint-Jacques-de-Compostelle, Navarrenx cultive depuis toujours un esprit d’hospitalité.  Empruntée par des milliers de pèlerins jacquaires, la Via Podiensis (GR 65) est la voie la plus fréquentée reliant le Puy en Velay aux Pyrénées. Sur ce chemin, le village de Navarrenx constitue la dernière halte avant le Pays Basque et la traversée de la chaîne montagneuse vers Roncevaux. Une ville étape appréciée par plus de 12 000 pèlerins par an de nos jours !


Visite de Navarrenx

Statue des pèlerins à l’entrée de la cité

Visite de Navarrenx

La Porte Saint-Antoine, classée Monument Historique


Les remparts et le patrimoine militaire de Navarrenx

Pour profiter pleinement d’une balade à Navarrenx, il est préférable de laisser la voiture à l’extérieur de la cité et d’explorer la bastide à pied.  Je franchis le pont de pierre aux trois arches qui enjambe le gave d’Oloron en direction de la Porte Saint-Antoine. Ce pont historique est destiné à faciliter le franchissement de la rivière aux pèlerins de Saint Jacques depuis le Moyen-Âge. En 1180, le vicomte de Béarn Gaston VI octroie la Charte dite « du Pont de Navarrenx » prescrivant la construction d’une passerelle de bois, qui sera remplacée par le pont de pierre actuel en 1289.

En arrivant devant Navarrenx, les imposantes fortifications dominent la vallée du gave d’Oloron et offre un spectacle des plus originaux.  Classés aux Monuments Historiques, les remparts longs de 1,6km encerclent la bastide de Navarrenx et présentent une demi-lune, des portes fortifiées et des échauguettes. Construits entre 1538 et 1547 par l’architecte italien Fabricio Siciliano sur demande d’Henri II d’Albret, roi de Navarre, ces remparts sont capables de résister à l’artillerie à poudre et aux boulets métalliques. Une grande première en France au XIVème siècle en termes d’architecture militaire et défensive ! Navarrenx devient ainsi le premier exemple de cité bastionnée du pays, précurseur des fortifications dites « à l'italienne » qui s’imposent dans la défense des places fortes avec Vauban un siècle plus tard. Navarrenx ne fut jamais vaincue et conserva sa fonction militaire jusqu‘au XIXème siècle, d‘où l’excellente préservation des fortifications.


Visite de Navarrenx

Admirez la vue des remparts !

Visite de Navarrenx


Visite de Navarrenx


J’accède à l’intérieur du village par la Porte Saint-Antoine, parfois appelée Porte d'Espagne. Passée la porte, la Place des Casernes est cernée d’un impressionnant bâtiment militaire prévu pour loger 344 hommes de troupe. Un escalier mène aux remparts et au sommet de l’échauguette, cette petite pièce cylindrique construite en encorbellement destinée à abriter un guetteur et dotée de mâchicoulis et de meurtrières. La vue est imprenable sur toute la vallée du Gave d’Oloron et sur la bastide ceinturée de remparts majestueux ! En longeant ces derniers par le sentier depuis l’échauguette, on atteint le fameux canon d’artillerie, un point d’intérêt de choix surplombant la Porte Saint-Antoine. Depuis cet emplacement, la chaîne des Pyrénées s’aperçoit au loin et dessine la plus inattendue des cartes postales… Appréciez un moment cette splendide vue panoramique. En contrebas, dans l'enceinte fortifiée, l’ancienne poudrière construite en 1580 témoigne de l’architecture militaire en pierre de taille. Elle abrite aujourd’hui une exposition sur l'histoire de la bastide de Navarrenx.


Visite de Navarrenx

Les armoiries du Béarn sur la Place des Casernes

Visite de Navarrenx

La devise de Navarrenx, « si you ti bau » : si moi j'y vais


L’Arsenal militaire

Je poursuis ma balade dans les petites rues encore imprégnées de leur passé médiéval. La beauté des maisons anciennes est harmonieusement mise en valeur par une palette de volets colorés qui confèrent un cachet indéniable à ce village de 1200 habitants.

Plus loin, en dépassant la Place d’Arme, un édifice avec 3 corps de bâtiments posés en U attire mon attention. Il s’agit de l’Arsenal construit en 1680 sur l’ancienne maison de Navarre, avec une vaste cours qui pouvait abriter 30 000 boulets ou grenades, des armes et des provisions en cas de siège. Ce superbe bâtiment abrite aujourd’hui un musée : le centre d'interprétation de Navarrenx où les férus d’Histoire peuvent découvrir des maquettes et des plans de la bastide.


Visite de Navarrenx



Le plaisir de flâner dans ce lieu chargé d’Histoire

Au fil des rues qui se prêtent parfaitement à la déambulation contemplative, d’autres curiosités du patrimoine se présentent. L’église Saint Germain, édifiée en 1550, est un monument historique de style gothique tardif à ne pas manquer. La maison du Dr Darralde, le médecin de l'impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III, est une superbe bâtisse léguée à la commune par son fils pour la création d'un hospice et d'un presbytère. Remarquez aussi la fontaine militaire, le réservoir d'eau de la garnison en cas d’attaque et de siège.

De petites boutiques pleines de charme, une douceur de vivre et la convivialité des habitants viennent parfaire ce petit inventaire patrimonial. Une belle découverte que je vous recommande fortement pendant votre prochain séjour dans le Béarn, à faire en couple, entre amis ou en famille.


Visite de Navarrenx

La Maison Darralde « Je vais vous sonner les cloches si vous donnez le bourdon »

Visite de Navarrenx



Vous avez aimé ce reportage ? Découvrez-en d’autres sur notre BLOG.
Et aussi en vous abonnant sur la Page Facebook du Guide du Béarn-Pyrénées.
Nous avons aussi une page Instagram @guidebearnpyrenees.


Photos et article préparés par Lesley Williamson pour le Guide du Béarn-Pyrénées


Retour à la page "Culturelle"