• Accueil
    • Tourisme
      • Découvrir
        • Visite du Béarn
          • Les Vallées Pyrénéennes

Les Vallées Pyrénéennes

Le Béarn est riche de trois vallées Pyrénéennes de toute beauté, elles se nomment la Vallée d'Ossau, La Vallée d'Aspe et La Vallée de Barétous. Ces trois vallées, pays de l'ours et des rapaces, à l'identité pastorale très forte, ont pour point d'encrage Oloron, l'une des plus vieilles villes du Béarn, où se rencontrent les gaves d'Ossau et d'Aspe qui forment ensuite le gave d'Oloron. La Vallée d'Ossau est dominée par le sommet emblématique du Béarn, le pic du midi d'Ossau dont la forme particulière en dent de requin attire l'attention en tous points de la région. C'est une vallée magnifique, dont l'histoire est riche de particularismes.

Les Vallées Pyrénéennes
Carte des Vallées Pyrénéennes en Béarn
contenu sponsorisé
Les habitants de la vallée ont toujours eu beaucoup d'autonomie et établi très tôt un fonctionnement démocratique propre, rythmé par les transhumances, qui constituent encore aujourd'hui en début d'été un évènement à ne pas manquer. Le produit emblématique de la vallée est bien entendu le fromage de brebis, d'une qualité gustative labellisée par l'appellation Ossau-Iraty, connue et reconnue bien au-delà de la région.



La Vallée d'Aspe est proche à la fois du Pays Basque et de l'Aragon côté Espagnol, tout en étant typiquement Béarnaise, c'est donc une vallée là aussi à l'identité très forte, au caractère bien trempé. Mais la vallée d'Aspe est aussi et surtout une vallée d'une beauté à couper le souffle, cirques aiguilles et autres gorges s'y côtoient dans une parfaite harmonie, c'est l'occasion d'y découvrir de magnifiques petits villages pittoresques tels Escot, Bedous, Lourdios, ou encore Accous.

La Vallée de Barétous, à la frontière de la Soule voisine et donc du Pays Basque, est à leur image une région très verdoyante, faite de prairies et de forêts, de sapins en altitude. C'est la vallée d'origine des trois mousquetaires, Aramis, Porthos et Athos, qui, obligés de fuir la surpopulation de l'époque dans la vallée, comme beaucoup de cadets, s'engagent alors dans les troupes spéciales de régiments de mousquetaires : les célèbres cadets de Gascogne.

La Vallée de Barétous
Paysages de La Vallée de Barétous

Oloron-Sainte-Marie, au confluent des Gaves

Sous préfecture du Béarn, Oloron-Sainte-Marie est une très vieille cité au confluent des Gaves d'Ossau et d'Aspe, qui constituent le Gave d'Oloron, après leur réunion. C'est donc bien entendu un lieu stratégique, sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, et aujourd'hui une ville d'Art et d'Histoire classée.

L'une des images marquantes d'Oloron lorsque vous arrivez sur le mont enjambant le gave, est cette enfilade de hautes maisons plongeant dans le Gave, mais la ville est multiple, vous visiterez le Quartier Sainte Marie, et le trésor de sa cathédrale, le Quartier Sainte Croix, son église, la tour de Grède, et le Quartier Notre Dame, l'église là aussi, ainsi que la crypte.
  • À Oloron-Sainte-Marie, visitez la jolie Villa du Pays d'Art et d'Histoire des Pyrénées Béarnaises. C'est un centre d'interprétation sur le patrimoine et l'architecture locale.
  • Il y aussi la Maison du Patrimoine, qui permet d'en savoir plus sur la vie des Béarnais dans ces vallées en autarcie depuis toujours.
  • Les amateurs de ressources renouvelables seront intéressés par la vie de la centrale hydroélectrique locale, pour en savoir plus sur la production électricité par le biais des barrages.
  • Non loin d'Oloron, se trouve un joli village : Aren, avec un ensemble de 2 châteaux dans un écrin de pierres sur fond de montagnes.

Suivez-nous pour un roadtrip dans la Vallée de Barétous ! Des idées pour se promener et apprécier les paysages et les villages.


Oloron-Sainte-Marie

Olonron-Sainte-Marie
À Oloron-Sainte-Marie, les Gaves font partie intégrante de la vie du village
contenu sponsorisé

Aramits et arette La pierre saint-martin

Dans la Vallée de Barétous, Aramits est le fief d'un mousquetaire dont vous aurez reconnu le nom. C'est un lieu de villégiature intéressant pour les adeptes de la randonnée, car la nature est ici directement accessible. C'est verdoyant, on y mange bien et vous n'êtes qu'à quelques kilomètres du village de Arette et de la grande Station de ski de La Pierre Saint-Martin. Vous y trouverez un beau domaine de ski alpin de 75 ha, sur 24 pistes. Les débutants ne sont pas en reste, puisqu'il y a un espace spécialement dédié aux premières glissades sur la neige, avec des remontes pentes. La suite du domaine skiable plaît aussi aux confirmés et on y trouve des remontées modernes et rapides. Vous aimez la luge ? Vous avez un espace dédié à la glisse sur les fesses et les acrobates s'amuseront sur l'espace freeride. C'est une très jolie station, avec un soin tout particulier apporté au village, qui est parsemé de jolis chalets, très photogéniques et agréables à vivre.

À La Pierre Saint-Martin se trouve la plus longue piste bleue des Pyrénées : Le Boulevard des Pyrénées ! Pendant les vacances, La Pierre Saint-Martin s’anime la journée, mais aussi le soir après la fermeture des pistes ! Des nocturnes sont organisées, des descentes aux flambeaux, des randonnées dans la neige et des tours au petit matin en dameuse...

Pour en savoir plus sur le ski dans le Béarn, lisez notre article sur les Stations de ski dans le Béarn, il y en a plusieurs, pour adapter les joies de la glisse à votre niveau, votre composition familiale et votre budget !


La Pierre Saint-Martin

Détail sur des jolies maisons à Aramits

Visiter La Vallée d'Aspe : Sarrance, Bedous, Accous, Lescun, Urdos...

On commence tout en haut : Sarrance est sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, sur la via Tolosane et jouit alors d’un patrimoine religieux à découvrir, comme un Cloître du XVIIème siècle et une chapelle de la fin du XVIIIème siècle. Sur la commune, le Monastère de Sarrance (de Saint-Norbert) est un havre de paix qui accueille régulièrement des fidèles. On y trouve aussi l'écomusée de la Vallée d'Aspe, pour en savoir plus sur les coutumes locales et la vie dans ce coin de Béarn si agréable.

Sarrance
Crédit photo : Sarrance @Jose Latourrette  CC BY-NC-ND 2.0

On continue vers Bedous, un typique village de montagne avec des vieilles maison traditionnelles, une jolie place de marché et l'Office du Tourisme de la Vallée d'Aspe, pour obtenir de précieux renseignements sur cette région.
Accous, est le chef lieu du Canton de la Vallée d’Aspe, installé près du Gave d’Aspe. C’est une zone de conservation des oiseaux, n’oubliez pas vos jumelles et un ouvrage pour les identifier ! Accous est niché à la sortie du cirque d’Iseye et ici, la nature est généreuse et somptueuse. Venez avec vos chaussures de randonnées et aventurez-vous à la recherche des derniers (ou premiers ?) ours des Pyrénées. Le pastoralisme est une activité très utile ici, qui participe à la préservation de la biodiversité. Accous est un spot très prisé pour faire du parapente, c’est peut-être le moment de faire un baptême ?

  • Le Parc de Loisirs Espace Ludopia, avec des parcours ludiques insolites, plaira à toute la famille
  • Pour déguster les bons fromages des Pyrénées, visiter les saloirs et rencontrer une famille qui vit au rythme de la transhumance, RDV à la Ferme Ossiniri
Lescun est traversée par le GR10, on y vient pour son magnifique panorama et on peut faire des randonnées vers le cirque de Lescun. C’est la plus haute commune des Pyrénées Atlantique, avec 900m d’altitude ! C'est globalement un haut lieu pour faire de la randonnée, plusieurs itinéraires  mènent à des lacs de montagne émeraudes, dans un environnement naturel à couper le souffle. Promenez-vous aussi dans le village typiquement montagnard avec ses maisons de pierre aux toits d’ardoise bien pentus.

Lescun
Lescun - photo @ Benoît Dandonneau CC BY NC 2.0

C'est le dernier village Français avant la frontière avec l'Espagne : Urdos est un ancien poste de douane, sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Le point de départ idéal pour de splendides balades... Visitez le surprenant Fort du Portalet, construit sur la falaise et en partie troglodyte. Depuis Urdos, vous accèderez à la station de ski nordique du Somport à 1600m d'altitude et au tunnel du Somport qui relie depuis 2003 la France et l'Espagne sans passer par le col. Étendu et au cœur d’un magique panorama le Somport jouit d'un bel enneigement pour ses 25 km de pistes de ski de fond. Pour les amateurs de raquettes, il y a 9 km de pistes spécialement dédiées.

Le Somport
Les pistes du Somport
contenu sponsorisé

La Vallée d'Ossau : Rabénacq, Arudy, Laruns, Les Eaux-bonnes et Gourette

La Bastide de Rébénacq en Vallée d'Ossau, où coule un petit torrent propice à la pisciculture, est idéalement située pour découvrir le Béarn. Fondée au XIVème siècle, elle arbore la forme traditionnelle des bastides à l’exception faite que les ornements des maisons, changent avec les époques : une particularité à découvrir à l'occasion d'une balade en suivant les panneaux d'informations dans la bastide. 
Non loin et toujours en vallée d'Ossau, promenez-vous à Arudy, le village le plus peuplé de la vallée.

Venez faire du vélo dans la région, il y a de nombreux cols à gravir et franchir, pour vous sentir proche des efforts des champions du Tour de France. Le fameux Col de Marie Blanque, n'est pas loin d'Arudy. Lisez notre article sur les meilleurs cols du Béarn à vélo.

Levé du Soleil en Vallée d'Ossau
Levé du Soleil en Vallée d'Ossau - Photo : Bernard Pez CC BY NC ND 2.0


Laruns est une visite incontournable ! Elle est traversée par le Gave d’Ossau et à seulement 40 km de Pau, c’est une destination prisée pour les weekends estivaux. Découvrez ses jolies ruelles, au patrimoine bâti de qualité. Laruns est l'hôte d'une grande fête le 15 août, qui célèbre la culture Béarnaise. Dans le village, admirez la Chapelle de Gabas, l’église Saint Pierreu, les petits lavoirs et fontaines. Les maisons anciennes ainsi que la gare, datent de la période du thermalisme, où au XIXème siècle, les destinations Pyrénéennes étaient très réputées. Laruns est le point de départ de plusieurs randonnées, rejoignez notamment le lac de Bious-Artigues (1400m) et ses couleurs changeantes selon les saisons et la météo. C'est aussi un lieu sportif où l'on peut faire du canyoning, et louer un VTT pour partir à l'assaut des petits chemins.

Promenez-vous à Laruns pour voir toutes les couleurs de la nature

Plus au sud, les Eaux Bonnes - Gourette, c'est le thermalisme qui rencontre les sports d'hiver. C'est l'impératrice Eugénie, qui est à l'origine du développement du thermalisme dans ce village de montagne. Elle fréquentait le lieu pour soigner ses voies respiratoires. Aujourd'hui, on va aussi à Laruns et aux Eaux-Chaudes, sa voisine, pour faire des cures. On vient aussi dans cette région pour profiter, toute l'année, des joies de la montagne et en particulier en hiver, où se trouve la station de ski de Gourette. C'est la première station de ski créée dans les Pyrénées, en 1908 ! Depuis, elle a bien sûr été rénovée et son domaine skiable grand et moderne, s'étend sur 120ha et 42 pistes. Les pistes sont larges, bien desservies par des télésièges et téléskis rapides. À noter : Gourette est une station certifiée qui pratique le tri sélectif et favorise les énergies renouvelables…

Station de Gourette
Station de Gourette - Photo @ Jerome Bon CC BY 2.0

Les Bergers et la tradition pastorale Béarnaise

La richesse du Béarn est longtemps venue de ses troupeaux de brebis, et de leur laine, et les bergers du "Béarn d'en haut" ont longtemps regardé avec supériorité les Béarnais de la plaine. Il faut dire que la vie pastorale reste très riche. Vous pourrez début juillet assister à la transhumance, et déguster les produits des vallées dont le célèbre fromage de brebis, affiné à l'ancienne et passer au sel de Salies, aujourd'hui produit tendance des fines épiceries et fromageries de notre pays. 


Nature et Loisirs

Vous êtes ici dans la partie occidentale du Parc National des Pyrénées, et donc dans une zone protégée. Vous pourrez peut être au détour d'une randonnée apercevoir un Isard (chamois des Pyrénées), un vautour dépecer une proie ou encore, mais c'est beaucoup plus rare et dangereux, croiser le chemin d'un Ours, réintroduit à grand renfort médiatique dans les Pyrénées depuis une quinzaine d'années. Il faut dire que depuis le début du siècle dernier, l'ours avait quasi disparu de la chaîne pyrénéenne, passant d'une population de plus de 150 à moins de 6 au début des années 1990.

Bouquetin
Bouquetin, rencontré à Parc'Ours - Photo @ Lesley Williamson